Tous les kits

Responsabilisons les enfants. Mettons fin au harcèlement

  • Niveau : De 11 à 14
  • Compétences clés : Esprit d'initiative et d'entreprise / Sociales et civiques
Télécharger le kit en PDF
  • Objectifs

    Les élèves améliorent leurs compétences sociales et émotionnelles.
    Les élèves apprennent à s’exprimer.
    Les élèves découvrent les mécanismes du harcèlement.
    Les élèves prennent des initiatives pour mettre fin au harcèlement.

  • Procédure

    Avant le projet, les enseignants des établissements scolaires participants peuvent créer un environnement favorable en partageant une convention d’apprentissage avec les élèves. Dans cette convention d’apprentissage, tous les participants se mettent d’accord sur les éléments de base du respect.

    Activité 1 : Émotions
    Les élèves donnent un simple aperçu anonyme de leurs émotions par rapport à différentes situations qui ont eu lieu pendant la journée/la semaine. Ils utilisent pour ce faire des smileys. Les enseignants des différentes classes discutent des résultats globaux de leur classe et établissent une comparaison avec les autres classes qui participent au projet. Qu’est-ce qui change ou influe sur votre état d’esprit ? Pourquoi est-il important de comprendre vos propres sentiments et ceux des autres ? Exemple d’outil : http://bit.ly/trackmood.

    La première activité se termine avec une activité collaborative. Les enseignants demandent aux élèves d’exprimer un « état d’esprit » à l’aide d’un smiley (par ex. : la peur, la joie, l’ennui, etc.). Toutes les classes participantes épinglent leur photo sur le même tableau Padlet ou dans le TwinSpace et ensuite, les élèves doivent faire correspondre les humeurs aux photos.

    Activité 2 : Réfléchir au harcèlement
    Dans cette activité, les élèves donnent leur définition du harcèlement et se concentrent sur les différents rôles impliqués dans le harcèlement.

    Les élèves discutent en petits groupes des situations dans lesquelles ont lieu le harcèlement. Ensuite, l’enseignant dirige une discussion et représente les différents types de harcèlement, les raisons et les différents rôles impliqués, notamment : le harceleur, la victime, le spectateur, le défenseur, le meneur, l’agitateur, l’admirateur, le suiveur, le moqueur)

    Ensuite, les élèves et les enseignants créent ensemble une définition du harcèlement.

    Plus tard, les groupes composent et jouent une scène de harcèlement qui sera filmée. Les différentes séquences de la scène doivent faire intervenir les différents rôles impliqués dans le harcèlement.

    Les courts-métrages des différents établissements scolaires seront partagés, visionnés et commentés par les participants.

    Activité 3 : Aborder le harcèlement
    La classe est divisée en groupes de 3, avec un dispositif par groupe. Les différents groupes discutent des dilemmes rencontrés à l’aide de l’outil All Our Ideas (http://allourideas.org) et font ensuite leur choix. Une série de citations seront générées par l’outil All Our Ideas. Exemple : http://bit.ly/hurtsmost. Les enseignants peuvent créer leurs propres citations dans leur langue. Les établissements scolaires peuvent ensuite comparer le classement et laisser un commentaire.

    Ensuite, les élèves jetteront un œil aux séquences suivantes : http://bit.ly/bullypics. Ils analyseront les différentes scènes et donneront des suggestions sur la manière de réagir et de mettre fin au harcèlement. Les différentes idées des établissements seront reprises dans le TwinSpace.

    Activité 4 : Engagement
    La dernière activité du projet porte sur une promesse. Exemple : http://bit.ly/nobullypledge.
    Les différentes classes participantes réfléchissent ensemble sur ce que devrait contenir cette promesse. Les élèves définissent un engagement personnel et créatif et le signent. Les partenaires du projet partagent leurs photos de ce moment d’engagement.

  • Evaluation

    Les élèves ont recours à un moyen similaire que celui utilisé dans l’activité 1 (« un Traceur d’humeur avec smiley ») pour évaluer les différentes parties du projet.

  • Suivi

    En guise de suivi, les classes peuvent présenter les moments forts du projet au reste de la communauté.