eTwinning et le Brexit

Le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne.

Par conséquent, les subventions accordées par l’UE au Bureau d’assistance national britannique cessent dès aujourd’hui. D'autre part, à compter d’aujourd’hui, les enseignants d’Angleterre, d’Écosse, du Pays de Galles et d’Irlande du Nord ne pourront plus se connecter à eTwinning Live.

Pendant 14 ans, le Royaume-Uni a recensé 30 075 utilisateurs (depuis 2005), 15 099 établissements scolaires et 563 labels de qualité européens, ce qui laisse sans conteste un héritage impressionnant.

Même si leurs contributions telles que nous les connaissons prennent fin, les enseignants britanniques peuvent toujours être conviés par des eTwinneurs sur les TwinSpaces de projets existants en tant qu’invités. Cela devrait leur permettre de rester en contact avec leurs partenaires et d’apporter leurs idées et leurs inspirations dans les projets eTwinning.

Les choses changent, et bien que certains amis nous quittent, eTwinning continue à rassembler les établissements scolaires, les enseignants et les élèves de toute l’Europe.

Pour conclure, nous souhaiterions remercier le Bureau d’assistance national du Royaume-Uni pour son aide et son soutien pendant toutes ces années. Nous leur souhaitons une bonne continuation.

« Ne doutez jamais du fait qu’un petit nombre de gens réfléchis et engagés peuvent changer le monde. En vérité, c’est la seule chose que l’on n’a jamais fait. »

Margaret Mead