article image

L’éducation à l’économie circulaire, un concept qui fait entrer l’action environnementale dans les écoles

Le concept d’économie circulaire est une perspective nouvelle et émergente du développement durable. Il repose sur le monde naturel : tout y est considéré comme une ressource pour le niveau suivant dans la chaîne alimentaire, ce qui entraîne zéro déchet.

Le concept d’économie circulaire s’oppose au modèle linéaire actuel de production et de consommation. Ce modèle linéaire suit 4 étapes :

  • Prélèvement dans la nature
  • Fabrication du produit
  • Utilisation du produit
  • Évacuation des déchets, qui entraîne souvent la pollution de nos ressources.

Ce modèle a créé une économie qui dépend grandement de l’énergie et d’autres ressources pour la fabrication et la livraison des différents produits et services, ce qui engendre la dégradation de la nature à laquelle nous appartenons tous et dont nous dépendons tous pour satisfaire nos besoins quotidiens.

Dans l’optique de faciliter la compréhension du concept d’économie circulaire, il est indispensable de développer les connaissances, les valeurs, les attitudes/dispositions et les comportements, qui ont pour résultat des actions positives nous amenant vers l’objectif clé du « zéro déchet ». Le point d’entrée de l’éducation à l’économie circulaire peut être une initiative existante à propos de l’éducation environnementale, comme la conservation de l’énergie, la gestion des déchets, l’éducation à la biodiversité, le changement climatique, etc.

Si vous enseignez dans le cadre d’une action de développement durable en milieu scolaire, l’économie circulaire est un concept qui permet de surmonter les cloisonnements actuels liés à l’action environnementale. Elle offre un moyen de modéliser les concepts et les principes de l’économie circulaire dans une « école globale » afin de renforcer la vision d’un monde durable. N’importe quel établissement scolaire, avec un peu de créativité, peut aisément agir en faveur de l’économie circulaire. L’idée consiste à reproduire les processus naturels dans le but de fabriquer des ressources au lieu de fabriquer des déchets. Il faut ainsi étudier toutes les ressources qui entrent dans l’établissement scolaire et suivre le processus d’utilisation de ces ressources, jusqu’à ce qu’elles ne soient plus utilisables. Grâce à cette étude, découvrez comment :

  1. Simplement repenser votre consommation pour produire zéro déchet. Cela peut se faire au travers de l’utilisation de produits ou de services durables, qui emploient des ressources recyclables et sont réparables.
  2. Séparer les ressources biologiques qui peuvent être naturellement compostées ainsi que les éléments qui peuvent revenir à leur forme naturelle d’une part, et les autres ressources qui ne peuvent être ni réutilisées ni recyclées d’autre part. Les matériaux tels que les métaux et les plastiques peuvent être réutilisés pour fabriquer de nouveaux objets.
  3. Utiliser les énergies renouvelables pour réduire notre dépendance au charbon et aux autres énergies fossiles. N’oubliez pas qu’utiliser ses mains ou ses jambes est aussi une énergie renouvelable.

Plusieurs actions permettent d’accroître le caractère circulaire de l’économie :

  1. Refuser les choses dont vous n’avez pas besoin et celles que vous ne pouvez pas recycler.
  2. Réduire votre consommation. Pensez à partager, louer ou emprunter au lieu d’acheter.
  3. Réutiliser et prolonger la durée de vie d’un produit en réparant, remettant en état et réaffectant les objets.
  4. Recycler et récupérer le métal, le papier, le plastique, etc.

Circular Economy

À titre d’illustration, les élèves peuvent étudier un produit courant qu’ils connaissent bien, comme le papier. Ils peuvent poser les questions suivantes pour évaluer l’impact des pratiques mises en place sur le caractère circulaire de l’économie :

  1. Les produits en papier sont-ils fabriqués à partir de papier recyclé ?
  2. Où le papier peut-il être réduit ou éliminé ?
  3. Les produits présentent-ils des labels prônant le développement durable, comme FSC (Forest Stewardship Council) ?
  4. Que se passe-t-il pour les livres usagés : sont-ils transmis aux étudiants de l’année suivante ?
  5. Comment et où peut-on réutiliser le papier ou l’éliminer correctement ?

Cette étude peut être adaptée à tous les choix de consommation que nous faisons pour faire progresser l’économie circulaire. N’oubliez pas ce qu’Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré ».

La Foundation for Environmental Education met en œuvre le projet Eco-Schools Project for Advancing Circular Economy (E-SPACE).

Pour en savoir plus sur ce projet, rendez-vous sur https://www.ecoschools.global/espace.

Pramod Kumar Sharma, Directeur principal de l’éducation, Foundation for Environmental Education