article image

Éducation inclusive : rencontre avec Marijana Smolcec, modératrice de groupe

eTwinning a choisi le thème de l'inclusion pour l'année 2017 et, dans cette optique, nous sommes heureux de vous présenter un Groupe à la une dédié à l'éducation inclusive.

L'une des quatre priorités définies par la Commission européenne dans le cadre de la Déclaration de Paris consiste à « encourager l'éducation des enfants et des jeunes défavorisés  en veillant à ce que nos systèmes d’éducation et de formation répondent à leurs besoins ».

Désireux de soutenir la collaboration et la communication entre enseignants et élèves européens, eTwinning a mis cette année l'inclusion à l'honneur pour amener les enseignants et les écoles à se rassembler autour de ce sujet.

Le Groupe à la une eTwinning Inclusive Education s'adresse aux enseignants qui travaillent avec des élèves ayant des besoins spéciaux, des troubles d'apprentissage ou encore les enfants surdoués. Les Groupes eTwinning représentent l'un des meilleurs moyens pour les enseignants de partager et d'échanger avec leurs pairs. Nous avons eu la chance de discuter avec la modératrice de ce groupe sur l'éducation inclusive, Marijana Smolcec, professeure d'anglais en Croatie, et de lui poser quelques questions. Nous espérons que vous apprécierez ses réponses autant que nous !

1. D'après votre propre expérience et celle des autres enseignants de votre groupe, dans quelle mesure pensez-vous que la perception des enseignants, des parents et des élèves vis-à-vis des élèves ayant des troubles d'apprentissage ou des besoins spéciaux a-t-elle changé ?

Je pense que leur perception a énormément changé. Les enseignants sont davantage sensibilisés à la situation des élèves en difficulté ou des élèves ayant des besoins spéciaux, et ils veulent les aider à atteindre leurs objectifs d'apprentissage et à s'intégrer dans des écoles classiques. Mais pour cela, ils ont besoin de l'aide d'institutions ou d'enseignants spécialisés. Les enseignants ne sont pas toujours préparés à travailler avec ces élèves. La communication et la collaboration sont donc primordiales entre les enseignants spécialisés, les psychologues, les parents et les institutions spécialisées. Cependant, lorsque ce type de soutien vient à manquer, les enseignants se tournent généralement les uns vers les autres. C'est ce qui m'a décidée à créer un groupe en ligne où les enseignants pouvaient trouver de l'aide, partager des idées et des plans de cours, et apprendre de leurs pairs.

2. Quels conseils donneriez-vous aux enseignants pour encourager et impliquer les enfants ayant des besoins spéciaux, comme les enfants souffrant de troubles autistiques ou de troubles d'apprentissage tels que la dyslexie, et pour que ces enfants acquièrent la confiance dont ils ont besoin ?

D'après mon expérience, les outils en ligne et les technologies constituent un excellent moyen de motiver les élèves souffrant de certains troubles d'apprentissage. Il existe de nombreuses technologies fonctionnelles extraordinaires et, la plupart du temps, elles sont gratuites. Nous avons également organisé plusieurs événements en ligne au sein du groupe Inclusive Education, pendant lesquels des experts ont présenté des outils et des stratégies utiles dans l'enseignement auprès d'élèves en difficulté. Mais surtout, nous devons garder à l'esprit que chaque élève est unique. Si vos élèves ont des besoins spéciaux ou souffrent d'autres difficultés comme la dyslexie, le TDAH ou les troubles autistiques, la première chose à faire consiste à découvrir vos élèves, ce qui les intéresse, ce qui les inspire et ce qu'ils aiment faire. Tout cela peut vous aider à créer des ressources d'apprentissage flexibles et stimulantes. Par-dessus tout, parlez avec vos élèves et offrez-leur la possibilité de s'exprimer. Je suis certaine que cela les aidera à prendre confiance en eux.

3. En quoi le fait d'être un eTwinneur actif et de participer à des projets eTwinning contribue-t-il à l'éducation inclusive ?

En introduisant eTwinning en classe, nous proposons à nos élèves des moyens d'apprentissage différents et motivants. Les élèves acquièrent plus facilement les compétences numériques et de communication nécessaires, et ils découvrent la tolérance et la diversité culturelle.

4. Quelle place la technologie et eTwinning ont-ils dans vos pratiques d'enseignement au quotidien et dans quelle mesure aident-ils les enseignants qui travaillent avec des élèves ayant des besoins spéciaux ?

Ils sont extrêmement importants. Lorsque les enseignants se lancent dans certains projets eTwinning, ils doivent avant tout se demander comment aider les élèves par le biais d'un projet et quels en seront les bénéfices. Il ne s'agit pas simplement d'utiliser tel ou tel outil Web, mais de se demander quels objectifs et résultats d'apprentissage je peux atteindre au moyen d'une technologie spécifique. eTwinning aide clairement les élèves à prendre confiance en eux, à optimiser leurs compétences, à se faire des amis, mais aussi à faire preuve de plus de tolérance vis-à-vis d'élèves différents et à s'ouvrir à la multiculturalité. Je suis certaine que les enseignants qui travaillent principalement avec des élèves ayant des besoins spéciaux seront d'accord avec moi.

5. En quoi eTwinning peut-il aider les écoles qui disposent d'un budget limité pour l'éducation inclusive ? Comment imaginez-vous l'avenir ?

Jusqu'à présent, eTwinning a été d'une grande efficacité. Il a offert aux enseignants un site de réseautage pour collaborer, échanger des idées au sein de différents groupes, réaliser des projets et investir dans leur développement personnel grâce notamment à des événements et des séminaires en ligne. Cependant, il serait encore plus profitable d'organiser davantage d'événements sur site qui seraient dédiés à l'inclusion, à la diversité et à la multiculturalité. Il serait également très utile de proposer des stages d'observation en situation de travail, en particulier pour les écoles qui découvrent l'éducation inclusive. En effet, des témoignages concrets d'inclusion et des discussions avec des enseignants plus expérimentés dans le domaine de l'éducation inclusive pourraient être très bénéfiques. Pour les années à venir, je crois en la devise du Soutien régional à l'éducation inclusive dans l'Europe du Sud-Est : « L'école inclusive est une école où tous les enfants sont les bienvenus, où tous les parents s'impliquent et où tous les enseignants sont appréciés à leur juste valeur. ». Je suis ravie qu'eTwinning ait choisi de consacrer l'année 2017 à l'inclusion !